fr
Select language
A street has collapsed in Italy. Photo: Screen shot from the BBC video clip
05 Nov 2018

Au moins 30 morts dans des tempêtes en Italie

fr
Select language

Le nombre de victimes des violentes tempêtes qui se sont abattues sur l'Italie la semaine dernière ne cesse d'augmenter. La situation a été décrite comme la pire catastrophe météorologique qu'ait connue l'Italie depuis 50 ans.

Dans la banlieue de Palerme, en Sicile, neuf personnes ont été retrouvées mortes dans un immeuble résidentiel inondé, rapporte l'agence de presse italienne Ansa.

Parmi les victimes de la villa, même des enfants, selon Ansa. Trois personnes ont survécu, dont deux ont quitté la maison pour sortir acheter des bonbons.

Un autre homme est mort dans les inondations à Palerme, lorsque la voiture dans laquelle il voyageait avec un autre homme a été submergée par l'eau du fleuve San Leonardo. Le passager a réussi à se sauver.

Au total, la mort d'au moins 30 personnes a été confirmée dans les violentes tempêtes et les pluies persistantes qui ont frappé l'Italie la semaine dernière. La chute d'arbres, la foudre et les crues soudaines sont quelques-unes des causes de décès. Selon l'agence de presse Reuters, l'eau et le vent auraient causé des millions de dollars de dégâts.

Parmi les zones les plus durement touchées figurent la Sicile et le port de Gênes, dans le nord de l'Italie, ainsi que ses environs. Le pittoresque village de pêcheurs de Portofino, à l'extérieur de Gênes, est partiellement coupé du monde extérieur depuis l'effondrement d'une route, ce qui signifie que quiconque veut s'y rendre ou en partir est contraint de voyager par la mer.

Dans la ville voisine de Rapallo, des bateaux de luxe ont été échoués sur la terre ferme. Les images publiées par les médias italiens montrent la brutalité et la désolation le long de la promenade de cette station balnéaire par ailleurs idyllique.