fr
Select language
Map of South Africa. Google Maps
20 Apr 2022

Des centaines de morts dans les inondations en Afrique du Sud

fr
Select language

Le bilan s'alourdit après les inondations en Afrique du Sud : Plus de 440 personnes sont mortes après les inondations et les glissements de terrain de la semaine dernière dans l'est de l'Afrique du Sud. L'armée est désormais déployée pour participer aux opérations de sauvetage.

Les prochains jours, les pluies devraient être légères, ce qui donne un peu d'espoir à la situation.

De fortes pluies ont frappé l'est de l'Afrique du Sud, en particulier dans la province du Kwazulu-Natal, où se trouve la grande ville de Durban.

Au moins 443 personnes, dont un secouriste, sont mortes. Plus de 60 personnes sont toujours portées disparues, selon les autorités.

Les forces armées sud-africaines ont annoncé lundi que 10 000 soldats seraient déployés pour participer aux opérations de sauvetage, notamment au transport de matériel de secours. Des hélicoptères seront également mis à contribution pour les missions de sauvetage et de reconnaissance, selon Reuters.

 

Rapports de pillage
Des centaines de travailleurs sociaux ont également été envoyés dans la région pour prendre en charge les survivants traumatisés. Le gouvernement sud-africain a mis de côté l'équivalent de 65 millions d'euros pour le soutien initial de la crise.

Selon The Guardian, 4 000 policiers auraient été déployés pour participer aux opérations de secours, mais aussi pour maintenir l'ordre public, des pillages ayant été signalés.

La tempête a laissé des milliers de personnes sans abri et de nombreux foyers sans électricité. Les routes et autres infrastructures ont été emportées par les pluies torrentielles.

La pluie s'est légèrement calmée dimanche et lundi, seuls quelques millimètres de pluie sont attendus dans la région de Durban. À partir de mercredi, une nouvelle accalmie est attendue, selon les prévisions météorologiques.

Dans un discours prononcé le vendredi saint, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a qualifié les inondations de "catastrophe aux proportions énormes", selon The Guardian.