fr
Select language
Montreal Skyline
05 Jul 2018

Le bilan des victimes de la vague de chaleur à Montréal s'alourdit - voici le plan d'intervention d'urgence de la ville

fr
Select language

Le bilan des décès liés à la chaleur est passé à 33 dans tout le Québec jeudi, alors qu'Environnement Canada a émis un avertissement de smog et de chaleur pour la journée de jeudi, rapporte CBC News.

Vidéo : (Ci-dessus) Voir le Service d'incendie de Montréal faire des visites à domicile pour vérifier la population à risque et donner des conseils sur la façon de se rafraîchir pendant les températures élevées.

À la mi-journée, la Direction de la santé publique de la Montérégie a signalé deux autres décès causés par la pire vague de chaleur qu'ait connue le Québec depuis des décennies. Le département de la santé de Montréal en a signalé 18, et sept ont été signalés dans les quartiers de l'Est de Montréal.

Un décès à Laval, cinq au Centre-du-Québec et un autre en Mauricie portent à 33 le nombre total de décès liés à la chaleur dans la province, et d'autres sont attendus.

Aucun des décès n'a eu lieu dans des établissements de santé publique, selon la ministre de la Santé publique, Lucie Charlebois.

"Nous devons rester vigilants et continuer à prendre des précautions pour éviter les problèmes de santé", a déclaré Mme Charlebois jeudi lors d'une conférence de presse.

La vague de chaleur a commencé le 29 juin. Ce n'est qu'aujourd'hui, une semaine plus tard, qu'un certain soulagement est prévu.

Un avertissement de smog est également en vigueur pour ces régions car, selon Environnement Canada, de fortes concentrations d'ozone sont attendues et entraîneront une mauvaise qualité de l'air.

"De fortes concentrations de polluants devraient persister jusqu'à ce soir", indique l'agence, qui souligne que le smog est particulièrement difficile à supporter pour les enfants asthmatiques et les personnes souffrant de troubles respiratoires ou de maladies cardiaques.

106 morts dans la canicule d'il y a huit ans

La directrice de la santé publique de la ville, le Dr Mylène Drouin, a déclaré que les responsables veulent éviter de répéter ce qui s'est passé en 2010, lorsque la chaleur extrême a causé 106 décès dans la région de Montréal.

Selon les lignes directrices actuelles, la ville peut faire passer son plan d'intervention de l'alerte à l'intervention après trois jours consécutifs au cours desquels les températures dépassent 33°C.

Mais les responsables craignent que le nombre de décès n'augmente fortement s'ils n'agissent pas aujourd'hui. Ils ont donc augmenté de manière préventive leur niveau d'intervention, a déclaré M. Drouin.

"Nous voyons clairement que nous sommes au début des augmentations, qui vont continuer à augmenter au cours des prochains jours", a déclaré M. Drouin.

La sécurité des résidents est une préoccupation majeure, selon la maire.

La maire Valérie Plante a déclaré que la sécurité des résidents est "de la plus haute importance" pendant la vague de chaleur en cours, qui a vu les températures atteindre plus de 45 C avec l'humidité le week-end dernier.

Lors d'une conférence de presse matinale, Mme Plante a déclaré que la ville avait déjà distribué 17 000 litres d'eau aux organisations qui travaillent avec les sans-abri de la ville.

Elle a également prolongé les heures d'ouverture des piscines et des coussins d'eau.

Dans le cadre du plan de la ville, les pompiers et les policiers ont visité jusqu'à présent 1 300 foyers dans la région de Montréal.

Selon Mme Plante, les pompiers visiteront environ 5 000 maisons.

Selon Bruno Lachance, chef du service des incendies de Montréal, les pompiers examinent les citoyens lors de ces visites à domicile, et si la chaleur les affecte gravement, ils les envoient à l'hôpital.

Il a précisé qu'une seule personne a été dirigée vers les services d'urgence de cette façon jusqu'à présent.

M. Drouin, directeur de la santé publique, a déclaré que les Montréalais peuvent s'attendre à d'autres vagues de chaleur à l'avenir.

"Avec les changements climatiques, ces épisodes de chaleur extrême seront de plus en plus fréquents, et de plus en plus intenses", a-t-elle déclaré.

Pour lutter contre la chaleur, la ville recommande

  • Buvez beaucoup d'eau avant d'avoir soif.
  • Prenez fréquemment des douches fraîches.
  • Se rendre dans un environnement climatisé pendant quelques heures par jour (centre commercial, bibliothèque, cinéma).
  • Limitez les activités physiques.
  • Portez des vêtements légers.