fr
Select language
Screenshot of the header for Fire Statistics Report no 27
01 Aug 2022

Le rapport du CTIF sur les statistiques mondiales des incendies № 27 est maintenant disponible en téléchargement.

fr
Select language

Screenshot of the FSC Report no 27Le rapport actuel № 27 des Statistiques mondiales des incendies du CTIF a été présenté lors de l'assemblée des délégués 2022 du CTIF à Celje (Slovénie) le 20 juillet dernier.

Le rapport complet est disponible en téléchargement gratuit ici sur CTIF.org, ainsi que tous les autres rapports collectés et publiés depuis le début en 2005.

Depuis 1995, le Centre des statistiques sur les incendies (CFS) a publié des rapports annuels sur les statistiques mondiales des incendies en 3 langues.

Certains rapports ont également été traduits en polonais (2006), turc (2007), hongrois (2018), espagnol (2018, Bomberos de Chile), persan (2020), coréen (2021) et espagnol (2022, Organización de Bomberos Americanos - OBA).

À ce stade, nous tenons à remercier tous les supporters pour leur excellente coopération camarade !

Depuis 2005, ces rapports sont présentés sur www.ctif.org.

Les principales activités du CSA ont porté sur :

- les statistiques sur les incendies
- Statistiques sur les décès et les blessures dus aux incendies,
- Les statistiques sur les décès et les blessures des pompiers,
- Statistiques des services d'incendie et de secours et de leurs activités, et
- l'évaluation économico-statistique des incendies.

Les principales sources d'information pour les statistiques d'incendie de la CTIF sont les suivantes :

- Les données des services d'incendie et de secours des pays,
- Données des services d'incendie et de secours des villes,
- Organisation mondiale de la santé,
- Centre Mondial des Statistiques du Feu (Association de Genève),
- Annuaires statistiques des villes et des pays, et
- Rapports annuels des services d'incendie.

 

Défis actuels de la collecte des données :

Le travail d'amélioration des statistiques mondiales sur les incendies se développe lentement. Les principales raisons sont liées aux problèmes suivants. Tout d'abord, l'absence d'organisations officiellement engagées dans la collecte, le traitement et l'analyse des données relatives aux incendies dans divers pays jusqu'à la fin du 2ème siècle joue un rôle prépondérant.

Ensuite, il faut noter l'absence d'un système national de statistiques sur les incendies dans de nombreux pays du monde. Enfin, les différentes règles d'enregistrement des incendies, des décès, des blessures et des dommages causés par les incendies dans les pays sont des problèmes communs. Comme le nombre de pays pris en compte dans les statistiques du CTIF varie selon les années, la proportion représentative de la population mondiale varie également : 1996 - 0,9 milliard et 2007 - 3,8 milliards de personnes. Dans le rapport 2022, nous avions 3,3 milliards de personnes.

Comme deuxième indicateur, nous devons noter que puisque le nombre d'États considérés et leur population varient, le nombre représentatif de feux analysés varie. Les chiffres se situent entre 2,5 millions et 4,5 millions. Dans le présent rapport, nous analysons 4,0 millions d'incendies.

Pour rendre les chiffres des différents pays comparables, nous présentons des chiffres vitaux relatifs : Le nombre moyen d'incendies pour 1 000 habitants, le nombre moyen de décès par incendie pour 100 000 habitants et le nombre moyen de décès par incendie pour 100 incendies.

Les données pour 2020 montrent la situation suivante en matière d'incendies sur Terre : 24,2 % de tous les incendies se produisent dans des bâtiments résidentiels (autres bâtiments - 8,0 %, incendies de véhicules - 11,5 %). Tous les autres incendies sont principalement des feux de forêt, d'herbe et de déchets. Malheureusement, 82,7 % de tous les décès par le feu surviennent dans des incendies de bâtiments résidentiels. 61 % des blessures par brûlure sont également enregistrées dans ces incendies.

Lesdonnées pour l'année 2020 pour 48 pays du monde résument que 3,3 milliards de personnes vivent dans les pays examinés. Les pompiers ont effectué près de 70 millions de missions. Parmi celles-ci, 4 millions d'appels concernaient des incendies :

- Plus de 20 700 personnes sont mortes, et plus de 70 000 ont été blessées dans des incendies.
- On compte en moyenne 20,8 incidents pour 1 000 habitants (incendies - 1,2).
- 0,6 décès et 2,1 blessures ont été enregistrés pour 100 000 habitants.
- Pour 100 incendies, il y a eu 0,5 décès et 1,8 blessure.

 

Par ailleurs, le CSA a travaillé sur diverses publications au cours de la dernière décennie afin de faire connaître le CTIF dans le monde entier :

- Brushlinsky N., Sokolov S., Wagner P. : L'humanité et les incendies, EDURA (Pologne), 2010, pp.
353, ISBN 978-83-88777-29-5

- Piotr Guzewski, Dariusz Wróblewski, Daniel Małozięć et.al : CZERWONA KSIĘGA POŻARÓW (Livre rouge des incendies), Wydawnictwo CNBOP-PIB, Józefów 2014, p. 1034.

- Brushlinsky N., Sokolov S., Wagner P. au chapitre : RYZYKO POŻAROWE I ZAPOBIEGANIE POŻAROM DZISIAJ I PROGNOZY NA PRZYSZŁOŚĆ (Risque et prévention des incendies de nos jours et prévisions pour l'avenir), ISBN 978-83-61520-14-6 ;

- Brushlinsky N., Sokolov S., Wagner P. : chapitre "Problèmes de sécurité incendie dans le monde moderne et chapitre Modélisation du processus des activités des services d'incendie et de secours ; dans Michail Chalaris et al. "Novel Approaches in Risk, Crisis and Disaster Management ; (2018), Nova Science Publishers, ISBN : 978-1-53613-239-7, New York, États-Unis.

 

En 2020-2022, le CSA a participé au projet FireStat de l'Union européenne. Ce projet rassemble les connaissances et l'expérience de neuf différentes institutions internationales de sécurité incendie. Le projet cartographie les données existantes sur les incendies collectées dans les États membres et propose des ensembles de données significatives pour permettre la prise de décisions sur la sécurité incendie au niveau des États membres et de l'UE.

Ce projet pilote vise à analyser la terminologie et les données recueillies par les États membres concernant les incendies de bâtiments. Cela permettra d'identifier les difficultés de collecte et les différences d'interprétation et de proposer un vocabulaire commun et une méthode pour collecter les données nécessaires.

Pour plus d'informations, https://eufirestat-efectis.com/ est disponible. Un nouveau projet est actuellement en cours. Sous le nom de "100 villes - 100 ans - évaluation des risques d'incendie en milieu urbain", le Centre de statistiques sur les incendies du CTIF invite de nombreuses grandes villes du monde entier à faire le point sur l'histoire de leur ville et sur la lutte contre les incendies dans les centres urbains.

 

Le projet est actuellement représenté sur les continents suivants :

- Afrique - 6 villes

- Amériques - 28 villes,

- Asie - 32 villes

- Europe - 51 villes,

Océanie - 2 villes.

 

De plus amples informations sont disponibles ici :

https://www.ctif.org/news/100-cities-100-years-evaluation-urban-fire-risks-part….

 

Dans un avenir proche, l'équipe des statistiques sur les incendies du CTIF prévoit d'explorer les thèmes suivants :

- Modernisation générale des statistiques du CTIF
- Enquête spéciale sur les causes des incendies
- Evaluation du problème des effectifs dans les services d'incendie
- Travail sur les définitions
- Statistiques spéciales (incendies d'écoles, d'hôtels, d'immeubles de grande hauteur et de forêts).

 

Les commentaires et critiques concernant les statistiques du CTIF sont toujours les bienvenus.