fr
Select language
Photo showing the truck and the LNG tank after the accident
10 Jul 2020

Leçons tirées d'un accident avec un véhicule lourd fonctionnant au GNL - maintenant en plusieurs langues traduites

fr
Select language

Les accidents de la circulation impliquant des véhicules au GNL nécessitent des procédures d'intervention différentes de celles des véhicules à essence, diesel ou même GPL. Le GNL est extrêmement froid lorsqu'il est libéré et un nuage de gaz de GNL qui s'échappe peut geler les tissus humains et tuer ou blesser une personne qui y pénètre en quelques secondes.

LeGNL brûle plus lentement que l'essence et le GPLet n'est pas "techniquement" explosif, mais peut causer des destructions massives s'il s'enflamme néanmoins.

Cet article décrit comment une équipe d'intervention d'urgence en Belgique a dû apprendre sur le tas, car elle ne disposait pas d'un plan d'intervention d'urgence spécifique au GNL.

L'article contient également une proposition du CTIF pour que les camions soient marqués conformément à la norme ISO 17840 partie 4, unenouvelle norme ISO pour les véhicules à système d'alimentation non traditionnel que le CTIF a contribué à créer avec l'ISO etEuro NCAP.

L'article complet au format PDF (téléchargeable) contient également des informations détaillées sur les systèmes alimentés au GNL, la manière dont l'intervention a été réalisée et les mesures à prendre pour assurer la sécurité des pompiers et des autres premiers intervenants sur le terrain.

CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER À L'ARTICLE COMPLET DANS LA BIBLIOTHÈQUE DU CTIF