fr
Select language
 Picture of the huge straw Yule goat in Gefle Sweden. Wikipedia Commons License. The picture was taken at noon december 21, 2009. Date	21 December 2009 Source	Own work Author	Tony Nordin
03 Jan 2022

Un homme arrêté après des décennies de mystérieux incendies criminels "Yule Goat".

fr
Select language

La police suédoise a arrêté un homme de 40 ans soupçonné d'avoir mis le feu à la célèbre "chèvre de Noël de Gävle".

Compagnon mythologique de Saint-Nicolas, le "bouc de Noël" est une sorte de figurine de bouc en paille rembourrée qui est un symbole de Noël en Suède depuis le XVIIe siècle.

Dans la ville de Gävle, une énorme statue publique, "Gävlebocken", est érigée sur la place de la ville le 1er décembre depuis l'année 1966. La statue est faite de paille naturelle sur une structure en acier et est hautement inflammable, ce qui a attiré l'attention des farceurs depuis lors.

La première fois que la chèvre de Gävle a brûlé, c'était la veille du Nouvel An 1966/67, un mois après son érection. Tout comme cette année, la destruction de la chèvre a provoqué autant de rires que de larmes, et les autorités locales, la police et les pompiers ont tenté d'attraper les responsables.

Photo: Foto: Mikael Johansson / Wikipedia Commons License.
The Yule Goal of Gävle right after it burned in 1998. Photo: Mikael Johansson / Wikipedia Commons License.

La plupart des saisons de Noël depuis 1966, la chèvre de Yule de Gävle a été attaquée par des incendies criminels, et malgré des tentatives désespérées pour garder la statue inflammable, le bouc n'a généralement pas survécu intact aux vacances.

Chaque année jusqu'en 2016, c'est devenu une sorte de "sport" de mettre le feu à la chèvre à un moment donné pendant les vacances. Les gens ont mis en place des paris basés sur la durée de survie de la "chèvre de Yule".

La chèvre de Yule de Gävle est même entrée dans le livre des records Guiness en tant que monument public le plus saboté au monde dans l'histoire moderne. Le seul moment où la chèvre a été laissée en paix aurait été entre 2016 et 2020, lorsque soit aucune tentative d'arsenic n'a été faite, soit les autorités ont pu arrêter les tentatives, ou éteindre le feu à temps.

Bien que de nombreuses personnes trouvent que le spectacle de l'incendie criminel est une "tradition" assez amusante, apportant autant de joie et de symbolisme que l'objet lui-même, de nombreux habitants de Gävle sont très contrariés lorsque le célèbre monument de fête publique de la ville est perdu dans un incendie, année après année.

Pendant une poignée d'années, les habitants de Gävle ont pu profiter de leur bouc de Noël en toute tranquillité. Cependant, le vendredi 17 décembre 2021, quelqu'un a réussi à s'approcher de la chèvre sans être vu, et à y mettre le feu une fois de plus.

"La tradition a été rétablie", ont réagi de nombreux Suédois sur les médias sociaux le lendemain, lorsque la nouvelle de la destruction de la chèvre est tombée. D'autres, principalement des habitants de Gävle, ont maudit l'incendie criminel et exigé que les responsables soient traduits en justice.

L'habitant de Kalmar âgé d'une quarantaine d'années qui a été placé en détention parce qu'il est soupçonné d'avoir incendié la chèvre de Noël de Gävle a été inculpé jeudi, accusé de destruction publique grave. L'homme nie être responsable du crime.

Jeudi matin, le procureur Micael Dahlberg a déposé un acte d'accusation contre un homme de 40 ans originaire de Kalmar, dans le sud de la Suède, qui est soupçonné d'avoir mis le feu au "Gävlebocken" dans la nuit du 17 décembre 2021.

L'homme a été arrêté non loin du lieu de l'incendie après que des témoins des services de soins à domicile de la municipalité pour les personnes âgées l'ont vu se tenir debout et changer de vêtements dans la zone clôturée du château de Gävle, un point de repère connu dans le centre de la ville.

Le procureur a présenté plusieurs éléments de preuve contre l'homme de 40 ans. Parmi les autres preuves alléguées, des images de surveillance montrent une personne mettant le feu aux pattes de la chèvre. Selon le procureur, les images vidéo montrent également que le visage de la personne dans la vidéo appartient à l'homme arrêté.

L'enquête préliminaire montre que le résident de Kalmar accusé est une personne bien connue à Gävle. Plusieurs des agents de sécurité qui sont interrogés par la police l'ont déjà rencontré dans divers contextes.

Les policiers qui ont arrêté le suspect témoignent qu'il sentait fortement le feu et le kérosène. Il avait également beaucoup de suie sur les mains. L'homme portait également une chemise similaire à celle que l'on voit sur la personne qui met le feu à la chèvre sur les images de surveillance.

Au cours de l'interrogatoire, l'homme a expliqué à sa défense qu'il était passé à côté d'une chèvre plus petite qui avait également pris feu et affirme que c'est pour cela qu'il sentait la fumée. Il a expliqué la suie sur sa main par son habitude présumée de fumer la pipe.

L'homme a admis qu'il y avait des similitudes entre les vêtements et les chaussures qu'il portait et ceux vus dans la vidéo de surveillance. L'homme maintient cependant dans tous les interrogatoires qu'il n'est pas la personne enregistrée dans les vidéos.

Photo de couverture : Licence Wikipédia. Photo de l'énorme chèvre de paille de Yule à Gefle en Suède. La photo a été prise à midi le 21 décembre 2009. Auteur :Tony Nordin