fr
Select language
Promotion photo from Drones Amplified
18 Nov 2022

Une jeune entreprise utilise des drones transportant des "boules de feu" pour déclencher des brûlages dirigés.

fr
Select language

De petits "œufs de dragon" contenant du permanganate de potassium sont lâchés du haut des airs pour créer des brûlures précises et contrôlées.

Une nouvelle technologie utilisant de petits produits chimiques de la taille d'une balle de ping-pong a été mise au point pour le brûlage à rebours. Le brûlage à contre-courant, ou brûlage des rémanents, est une forme de prévention des incendies qui utilise des feux contrôlés pour prévenir les incendies de forêt plus importants.

Le brûlage dirigé est une méthode controversée qui utilise "le feu pour combattre le feu" : en allumant de petits feux délibérés qui peuvent être contrôlés, les pompiers peuvent brûler les broussailles sèches dans les zones sauvages pendant les périodes de l'année où il est possible de le faire sans danger. L'idée est d'éliminer le combustible des forêts par des feux de faible intensité, sans endommager la couronne des arbres, et de prévenir ainsi un incendie de forêt plus important pendant les périodes plus vulnérables de l'année.

La technique n'est pas nouvelle et, en plus d'être de plus en plus courante en tant que méthode contemporaine de prévention des incendies, les origines des brûlages dirigés remontent aux cultures aborigènes précolombiennes d'Amérique du Nord.

L'outil le plus récent en matière de brûlages dirigés provient d'une start-up américaine, Drone Amplified, qui a mis au point une technologie chimique permettant d'allumer de petits feux depuis les airs : de petites boules appelées "œufs de dragon", qui peuvent être transportées et larguées à distance depuis un drone de lutte contre les incendies télécommandé.

Selon un article de CNN, l'entreprise a été lancée par deux professeurs d'ingénierie de l'Université de Nebraska-Lincoln en 2017. En 2020, elle a obtenu une subvention d'un million de dollars au total pour la recherche et le développement de la part de la National Science Foundation et du département du développement économique du Nebraska.

Selon le fondateur, Carrick Detweiler, son idée était d'aider les pompiers à éviter les efforts consistant à devoir faire de la randonnée ou à chevaucher un véhicule tout-terrain dans une forêt dense ou un terrain montagneux, à porter une torche à goutte pour allumer de petits feux dans des endroits spécifiques et éloignés, ou à utiliser des hélicoptères de taille normale et coûteux "avec toute une équipe à bord, volant vraiment bas et lentement au-dessus du feu".

L'idée derrière les "œufs de dragon" est d'utiliser un agent chimique pour allumer les feux à distance.

A "dragon egg" seen safely igniting on the ground. Screenshot from Drone Amplified YouTube video.
A "dragon egg" seen safely igniting on the ground. Screenshot from Drone Amplified YouTube video. 

Les boules d'agent chimique d'allumage ont la taille de balles de ping-pong et contiennent du permanganate de potassium. Mélangées à du glycol, elles déclenchent une réaction chimique qui se traduit par un incendie. Selon l'entreprise, environ 400 balles peuvent être transportées par un drone de 50 livres (22,7 kg).

Les drones sont contrôlés par une application et permettent de lâcher les boules incendiaires à des endroits très précis. Les boules peuvent être lâchées du haut des airs une par une pour créer un motif précis. La précision est un élément crucial lors de la réalisation de brûlages dirigés, car elle permet d'éviter les échappées de feu.

Si les échappées de feu lors des brûlages dirigés sont rares - le Service forestier des États-Unis fait état d'une seule échappée pour mille brûlages - un brûlage dirigé raté peut être dévastateur.

M. Detweiler explique que l'équipement de son entreprise vise à prévenir les fuites de feu grâce à l'utilisation de caméras thermiques, de caméras visuelles et d'autres technologies qui permettent aux pompiers de voir à travers la fumée.

"Notre application permet également au pompier d'établir des géofences afin d'empêcher toute inflammation en dehors de cette zone", a-t-il ajouté.