fr
Select language
Eucalyptus bush fire
29 Jan 2019

L'Australie se prépare à une nouvelle saison record de feux de brousse.

fr
Select language

Après une semaine de chaleur extrême sur la majeure partie de l'Australie, le pays a pu, la semaine dernière, profiter d'un temps un peu plus frais. Toutefois, ce répit n'est que temporaire. La pire vague de chaleur des 80 dernières années semble ne faire qu'une pause temporaire.

Les services d'incendie australiens se préparent à ce qui pourrait être une nouvelle saison d'incendie extrême, alors que le pays approche de la fin de l'été dans l'hémisphère sud. Les deux dernières années ont été difficiles, avec de nombreux incendies de forêt dévastateurs.

Malgré le temps légèrement plus frais du week-end dernier, le risque d'orages secs est élevé et une alerte au risque d'incendie a été lancée. Les feux de forêt sont un problème récurrent pendant les étés chauds et secs de l'Australie, en particulier dans les eucalyptus inflammables.

L'Australie a connu des records de chaleur cinq jours de suite avec des températures supérieures à 40 degrés Celsius dans plusieurs endroits des États de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud ainsi qu'autour de la capitale Canberra, indique le Bureau of Meteorology (BOM) à TT.

La ville de Noona, en Nouvelle-Galles du Sud, a enregistré 35,9 degrés pendant la nuit de la semaine dernière - un nouveau record de chaleur dans le pays. Jamais auparavant une température minimale aussi élevée n'avait été mesurée en une journée. À Port Augusta, en Australie-Méridionale, des records ont également été enregistrés, avec 48,9 degrés mardi.

Les régions centrales de l'Australie pourraient toutefois supporter la chaleur pendant un certain temps. Oodnadatta, l'un des endroits les plus chauds de la planète, affiche encore des températures de près de 40 degrés et même dans la capitale Canberra, la température devrait atteindre 40 degrés au cours du week-end, ce qui constitue le quatrième jour consécutif, également ce record.