fr
Select language
Residential explsion in Russia kills 37. Photo: Screen dump from The Guardian.
03 Jan 2019

37 morts dans l'effondrement d'un immeuble en Russie

fr
Select language

Le nombre de victimes de l'effondrement d'un immeuble résidentiel à Magnitogorsk, dans le sud de la Russie, est actuellement de 37, selon les autorités. Parmi les morts figurent six enfants, et quatre personnes sont toujours portées disparues.

C'est tôt lundi qu'une partie d'un immeuble résidentiel de dix étages s'est effondrée.

Les opérations de recherche et de sauvetage se sont poursuivies 24 heures sur 24 dans un froid glacial, avec la menace constante que plusieurs parties de la maison s'effondrent. Au total, six personnes ont été sauvées et quatre personnes sont toujours portées disparues.

Le bilan n'a cessé de s'alourdir depuis l'accident survenu la veille du Nouvel An, mais aucun survivant n'a été retrouvé depuis mardi, lorsqu'un petit garçon de dix mois a été sauvé des décombres.

L'immeuble appartient à un complexe d'appartements où vivent environ 1 100 personnes au total. On soupçonne qu'une explosion de gaz a provoqué l'effondrement, mais l'enquête est toujours en cours. Aucune trace d'explosif n'a été trouvée sur le site.

Les explosions de gaz naturel sont relativement fréquentes en Russie, où une grande partie des infrastructures, comme celle de Magnitogorsk, ont été construites pendant l'ère soviétique.

 

Natural gas is suspected to be behind the explosion in  Magnitogorsk. Photo: Screen dumo from The Guardian

Natural gas is suspected to be behind the explosion in  Magnitogorsk. Photo: Screen dump from The Guardian